Accéder au contenu principal
Gabon

Gabon: espace restreint sur les médias d’Etat pour certains opposants

Vue de Libreville, capitale du Gabon.
Vue de Libreville, capitale du Gabon. Getty Images/Robert Ross

Au Gabon, la polémique enfle sur les propos du ministre de la Communication, porte-parole du Gabon. Alain Claude Bilie By Nze a déclaré lundi 28 août, à l’issue d’une visite de la télévision nationale gabonaise, que les opposants qui ne reconnaissent pas les autorités en place n’auront pas accès à la télévision. Interrogé par RFI, Alain Claude Bilie By Nze reprécise dans quel cas les opposants seront interdits de médias d’Etat.

Publicité

Je confirme d’abord que la loi donne obligation aux médias publics de diffuser la diversité des expressions politiques dont majorité et opposition. Je rappelle également que la loi donne obligation de ne pas accorder la parole à ceux qui appellent à l’insurrection, à la haine, au renversement des institutions. Donc, ceux qui le font n’auront pas la parole sur les médias publics. Cela est aussi simple que ça.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.