Accéder au contenu principal
Mauritanie

Mauritanie: HRW s’inquiète de la détention d’un sénateur de l’opposition

Vue aérienne de Nouakchott, Mauritanie.
Vue aérienne de Nouakchott, Mauritanie. Wikimedia

Human Rights Watch s'alarme de la détention prolongée en Mauritanie, depuis près d'un mois, du leader d'opposition Mohamed Ould Ghadda. L'ancien sénateur a été arrêté au lendemain d'un référendum constitutionnel, qui prévoyait notamment la dissolution du Sénat, et dont il était l'un des principaux opposants. Mohamed Ould Ghadda a été arrêté en lien avec une nébuleuse affaire de corruption. L'organisation américaine de défense des droits de l'homme appelle, dans un communiqué rendu public ce jeudi, le pouvoir mauritanien à mettre fin au flou qui entoure aujourd'hui sa détention.

Publicité

Il a été arrêté le 10 août après le référendum. Il est resté en garde à vue et n’a pas vu un juge pendant trois semaines.

Éric Goldstein, responsable régional de Human Rights Watch

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.