Accéder au contenu principal
Soudan / Soudan du Sud

Soudan: à Khartoum, Salva Kiir accuse le Soudan d’être «une source d’armes»

Le président soudanais Omar el-Béchir accueille le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, à l'aéroport de Khartoum, le 1er novembre 2017.
Le président soudanais Omar el-Béchir accueille le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, à l'aéroport de Khartoum, le 1er novembre 2017. REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a commencé mercredi 1er novembre une visite de deux jours à Khartoum. C'est son troisième voyage chez son voisin soudanais depuis l'indépendance acquise par sécession en 2011. Il a été accueilli par son homologue Omar el-Béchir à sa descente d'avion.

Publicité

De part et d'autre, on disait vouloir apaiser les tensions entre les deux pays. Pas sûr cependant qu'après les mots prononcés par le président sud-soudanais Salva Kiir, ce jeudi 2 novembre à Khartoum, l'objectif soit rempli.

« S'il y en a un qui peut accuser l'autre, c'est moi qui peux accuser le Soudan », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue soudanais Omar el-Béchir. « Le Soudan est la source d'armes qui vont au Soudan du Sud et nous causent des problèmes », a-t-il ajouté.

J'ai l'impression que Salva Kiir tente de faire passer un message à ses alliés américains.

Ce matin sur notre antenne, le chercheur Gérard Prunier se disait sceptique sur le débouché concret de cette rencontre. Il estime en revanche que Salvaa Kiir pourrait chercher des appuis à l'extérieur alors que la situation sécuritaire et économique ne cesse de se dégrader en interne.

D'autant qu'à l'occasion de la visite de Nikki Haley, la « madame Afrique » de Donald Trump, Juba a perdu le crédit qu'il lui restait auprès des Etats-Unis, pays qui fut autrefois parrain de l'indépendance du Soudan du Sud.

C’est une femme qui n’a pas d’expérience des ONG, des humanitaires et elle s’est retrouvée tout d’un coup face à des milliers de réfugiés.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.