Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: l'ancien ministre Hubert Oulaye devant les juges

L'ancien ministre de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, ici en mars 2004.
L'ancien ministre de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, ici en mars 2004. GEORGES GOBET / AFP

Hubert Oulaye s’est présenté devant les juges de la cour d’assises d’Abidjan ce lundi 18 décembre. L'ancien ministre de la Fonction publique sous le régime de Laurent Gbagbo  est accusé de « complicité d'assassinat » de militaires de l'Onuci, l'opération de l'ONU dans le pays en 2012. C'est le premier procès d'une série qui implique des personnalités de la mouvance de l'ex-président ivoirien qui seront jugées ces prochaines semaines dans des affaires distinctes. Le procès s'est ouvert ce matin vers 11h TU mais l'audience a été rapidement suspendue.

Publicité

L’un des co-accusés d’Hubert Oulaye, s'est présenté à la cour sans avocat. Or, la présence d'un avocat est obligatoire lors d'un procès en assise en Côte d'Ivoire. Il y a donc de fortes chances pour que le procès soit renvoyé à une date ultérieure.

Hubert Oulaye, ex-ministre de la fonction publique de Laurent Gbago s'est lui bien présenté ce matin au tribunal, vêtu d'un costume gris foncé.

Dans la salle, on a pu noter la présence d’Aboudramane Sangaré, chef de l'aile dissidente du FPI, le parti de l'ancien président Laurent Gbagbo.

Oulaye comparaît libre

Arrêté en mai 2015, Hubert Oulaye comparaît libre car il bénéficie depuis juin dernier d'une mesure de libération provisoire. Il est accusé de « complicité d'assassinat ».

Plus précisément on le soupçonne d'avoir financé à hauteur de deux millions de francs CFA, soit environ 3 000 euros, le groupe armé à l'origine de l'embuscade qui a notamment coûté la vie à sept soldats nigériens de l'ONUCI en juin 2012 dans l'ouest du pays.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.