Accéder au contenu principal
Congo-Brazzaville

Congo-B: l'avocat Steve Bagne Botongo présenté devant un juge d'instruction

Vue générale de Brazzaville, la capitale du Congo (image d'illustration).
Vue générale de Brazzaville, la capitale du Congo (image d'illustration). Wikimedia/Jomako

Au Congo-Brazaville, l'avocat Steve Bagne Botongo a été présenté au juge d'instruction pour la première fois ce lundi 18 décembre. Le juge lui a notifié son inculpation pour atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat et propagation de fausses nouvelles.

Publicité

Me Steve Bagne Botongo a été arrêté le 27 novembre dans son cabinet, en violation du principe d'inviolabilité du cabinet de l'avocat. Les barreaux de Brazzaville et de Pointe-Noire s'étaient mis en grève pour demander sa libération immediate. La grève a été levée lundi 18 décembre pour permettre à ses avocats de l'assister. Ce même lundi, le juge a également confirmé son maintien en detention préventive, ce que regrette Me Thomas Djolani, l'un de ses défenseurs.

Cette procédure est partie d'une arrestation illégale, parce qu'il a été arrêté dans son cabinet.

Maître Thomas Djolani, avocat de Steve Bagne Botongo

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.