Accéder au contenu principal
RDC

RDC: 4 soldats tués à l'arme blanche par des miliciens à Kananga

La ville de Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central.
La ville de Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central. wikipedia

Quatre militaires ont été tués ce dimanche matin vers l'aéroport de Kananga, chef-lieu du Kasaï-Central, en République Démocratique du Congo. Une position de l'armée a été attaquée par des présumés miliciens Kamuina Nsapu.

Publicité

C'est à l'aube, ce dimanche, que l'attaque a eu lieu. Un groupe de militaires a été surpris en plein sommeil avant d'être exécuté à l'arme blanche.

Selon des témoignages recueillis sur place à Kananga, « quatre membres de l'armée gouvernementale ont été tués et trois armes de guerre emportées ».

« Venus à la rescousse, les autres militaires positionnés dans le voisinage ont tenté en vain une course-poursuite », racontent d'autres témoins.

Et dans l'opinion, on pointe du doigt les présumés miliciens Kamuina Nsapu, ceux-là mêmes qui avaient défrayé la chronique dans l'espace kasaïen pendant plusieurs mois.

L'armée ne s'est pas encore exprimée sur cette attaque, mais elle a renforcé la présence militaire dans tout le secteur de l'aéroport après cet incident, un de plus depuis le début de cette année au chef-lieu de la province du Kasaï-Central.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.