Accéder au contenu principal
Congo-Brazzaville / Justice

Congo-B: dernière ligne droite pour le procès contre l'ancien ministre Mbemba

Vue de Brazzaville, capitale du Congo.
Vue de Brazzaville, capitale du Congo. Wikimedia/Jomako

Trois des quatre coaccusés auditionnés, la confrontation avec les témoins bouclée, le procès contre l'ancien ministre congolais de la justice Jean-Martin Mbemba, accusé d'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat, va lentement et sûrement vers la fin. La journée de ce jeudi sera consacrée à l'audition du dernier coaccusé, un officier de police, puis aux réquisitions et à la plaidoirie.

Publicité

Le dernier coaccusé à faire sa déposition, ce jeudi, n'est rien d'autre que le colonel Jean-Claude Mbango. L’ancien directeur départemental de la police dans le Pool jusqu'à son arrestation intervenue, il y a cinq ans, dans une présumée affaire d'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat, de détention et d'utilisation illégale d'armes et munitions de guerre. « Son audition ne va pas durer moins de trois heures. Après nous passerons aux réquisitions et plaidoiries », a prévenu Christian Oba, le président de la cour.

Ce mercredi, un adjudant de gendarmerie, troisième coaccusé auditionné, a rejeté en bloc toutes les charges ou presque qui pèsent sur lui au sujet de l'exécution du plan d'un présumé coup d'Etat en 2013. Ce coup d’Etat aurait bénéficié d'un financement de l'ancien garde des Sceaux Jean-Martin Mbemba et son le modus operandi consistait à faire évader les prisonniers de la maison d'arrêt et de correction de Brazzaville.

« Tout nier, c'est la stratégie de défense adoptée par tous les accusés », a relevé le ministère public. Par contre, un avocat de la défense, qui a suivi avec attention toutes les questions posées par les différentes parties aux accusés, s'est interrogé à voix basse : « La cour cherche-t-elle la vérité ou les coupables ? »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.