Accéder au contenu principal
Kenya

Kenya: plus de 120 nominations, Uhuru Kenyatta fait preuve de pragmatisme

Le président Kenyatta, à Nairobi, le 2 mai 2018.
Le président Kenyatta, à Nairobi, le 2 mai 2018. REUTERS/Thomas Mukoya

Au Kenya, l’annonce a pris tout le monde de cours. Le président Uhuru Kenyatta vient  nommer d’un seul coup plus de 120 personnes dans des postes à responsabilité au sein de multiples organisations parapubliques. Une action entre népotisme et calcul politique.

Publicité

Dans des secteurs aussi divers que les ports, les céréales, le pétrole, la sécurité sociale ou l’environnement, Uhuru Kenyatta a imposé des dizaines de nouvelles têtes.

Première remarque : le chef de l’Etat console une fois de plus les perdants de son parti aux dernières élections. Comme Suleiman Shahbal, Doyo Godana ou Benjamin Cheboi qui avaient tous les trois échoué à devenir gouverneurs.

Le président kényan avait utilisé la même tactique en janvier pour recaser certains alliés défaits aux élections, en créant dans chaque ministère, le poste de Chief Administrative Secretary. Une fonction dont beaucoup s’interrogent encore sur l’utilité.

Uhuru Kenyatta a aussi fait preuve d’ouverture, en nommant des opposants, comme les anciens députés Augustino Neto et Charles Owino. Il a aussi propulsé le confident politique de Raïla Odinga, Caroli Omondi, au Conseil d’administration de la National Oil Corporation, une entreprise qui va devenir de plus en plus stratégique alors que le Kenya est en train de devenir producteur de pétrole.

Lors de l’accord de paix signé entre Raïla Odinga et Uhuru Odinga en mars, beaucoup d’opposants attendaient un gouvernement d’union. Il n’en a rien été. « Le président console des adversaires qui espéraient des postes ministériels », explique un expert.

Ces nominations en masse constituent donc un acte clairement politique pour Uhuru Kenyatta, qui ne cherche pas à récompenser le professionnalisme ni le mérite, mais à faire preuve d’abord de pragmatisme.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.