Accéder au contenu principal
Bénin

Bénin: passation de pouvoir au sein de la Cour constitutionnelle

Les locaux de la Cour constitutionnelle du Bénin.
Les locaux de la Cour constitutionnelle du Bénin. presidence.bj

Au Bénin, Joseph Djogbenou a pris ses fonctions de président de la Cour constitutionnelle. La cérémonie officielle d’intronisation a eu lieu vendredi 8 juin. Joseph Djogbenou succède au professeur Théodore Holo.

Publicité

Cette cérémonie  obéit aux règles classiques, à savoir accueil du nouvel entrant, entretien à huis clos… C'est dans ce huis clos que le sortant livre quelques secrets à son successeur. A l'issue de l'entretien, tout s'enchaînera très vite.

La parole est au professeur Théodore Holo qui dispose de 7 minutes pour faire son bilan et prodiguer  quelques conseils.

« Nous avons, avec sérénité et la conscience claire et dégagée, rempli notre mission. Aux autres de nous juger et à l'histoire de nous apprécier. Faites de la Constitution votre Bible, du moins votre vadémécum », a-t-il déclaré.

Joseph Djogbenou répond. Il y a quelques subtilités dans le texte, certainement à l'endroit de ceux qui agitent, depuis sa désignation, sa proximité avec le président Patrice Talon.

« Il nous faut surtout nous armer de courage. Il nous faudra alors assumer le nécessaire devoir d'ingratitude mais à l'égard de tous. La barque pourrait sans doute tanguer mais restera bien gardée », a déclaré de son côté Joseph Djogbenou.

Théodore Holo quitte la haute juridiction après dix années, dont cinq comme membre et cinq comme président. Agé de 70 ans, son expertise est très demandée. Son successeur lance alors, en fin de discours, cette formule « Monsieur le président, la retraite n’est pas le retrait ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.