Accéder au contenu principal
RDC

RDC: le Comité laïc s’inquiète quant à l’organisation des élections

Une femme passe devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) le 5 novembre 2017 à Kinshasa.
Une femme passe devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) le 5 novembre 2017 à Kinshasa. JOHN WESSELS / AFP

D'ici 30 juin prochain, le président Kabila, le gouvernement et la Commission électorale devront montrer des signes qui rassurent quant à l'organisation, le 23 décembre, des élections en RDC. C'est le message transmis aux autorités ce jeudi par le Comité laïc de coordination, qui menace de mobiliser la population pour des actions importantes à partir du 1er juillet.

Publicité

Selon le porte-parole du CLC, le professeur Isidore Ndayiwel Enziem, rien n’assure que le rendez-vous du 23 décembre sera respecté : « Le CLC note, à neuf jours de cette date officielle [le 30 juin, NDLR], que rien n’assure que le président Joseph Kabila a enfin libéré le processus pour les élections au 23 décembre 2018 ».

La liste des partis et regroupements politiques publiée par le ministère de l'Intérieur est porteuse des germes de conflits et prélude à des conflits électoraux, estime le CLC qui parle de violation des clauses de l'accord de la Saint-Sylvestre. Le CLC évoque aussi la viabilité du fichier électoral qui est mise en cause par les experts de l'OIF : plus de sept millions d'inscrits sont sans empreintes digitales.

A cela s'ajoutent d'autres problèmes : l'absence de consensus sur l'utilisation de la machine à voter, les mesures de décrispation politiques sélectives, le processus de décaissements réglementaires qui semble sérieusement en panne alors que le gouvernement refuse l'apport financier additionnel de la communauté internationale.

Le CLC demande alors aux différentes institutions d’assumer : « Le CLC exige du président Joseph Kabila, du gouvernement et de la Céni des signaux clairs ». Le président de la République est donc tenu de faire la lumière sur son éventuel troisième mandat avant la date du 30 juin, date anniversaire de l'indépendance.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.