Accéder au contenu principal
Gabon

Gabon: l'opposition réagit à la dernière allocution du président Bongo

Gaspard Ntoutoume Ayi, le porte-parole de Jean Ping à Libreville le 26 septembre 2016.
Gaspard Ntoutoume Ayi, le porte-parole de Jean Ping à Libreville le 26 septembre 2016. STEVE JORDAN / AFP

Le Gabon célèbrait vendredi 17 août la 58e fête de son indépendance. Avant la parade militaire et les festivités, le président Ali Bongo a livré jeudi, son traditionnel discours à la nation. Une allocution offensive, dans laquelle il a vivement critiqué les mouvements sociaux qui secouent actuellement le pays. Il a également qualifié ses opposants de « professionnels de la contestation ». 

Publicité

Gaspard Ntoutoume Ayi, le porte parole de l'opposant Jean Ping, a vivement réagi aux déclaration du président Ali Bongo lors de son discours d'adresse à la nation du 16 août.

Tenir un discours diviseur, un discours haineux à la fête de l'indépendance, les bras m'en tombent. Le pays se porte mal comme jamais et la personne qui le dirige depuis neuf ans ne trouve rien d'autre à dire que de vouloir désigner des boucs émissaires.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.