Accéder au contenu principal
Soudan du Sud

Soudan du Sud: Juba tente de relancer sa production de pétrole

Vue aérienne de Juba, au Soudan du Sud (photo d'illustration).
Vue aérienne de Juba, au Soudan du Sud (photo d'illustration). Aguek/Wikimedia Commons

Au Soudan du Sud, l’argent du pétrole représente plus de 90% des revenus de l'Etat. Le pays produit actuellement environ 130 000 barils par jour, soit moins de la moitié de sa production d’avant la guerre civile. Juba tente en ce moment de relancer sa production de pétrole. Plusieurs puits ont été rouverts ou sont en passe de l’être.

Publicité

Fermé depuis 5 ans, le puits Toma South, situé dans la province d’Unité, vient de repartir, soit 20 000 barils en plus dans la production quotidienne. Juba a aussi annoncé que 5 autres sources seront relancées dans la zone courant septembre, avec un potentiel de 60 000 barils supplémentaires.

Les autorités espèrent dépasser la barre des 200 000 d’ici la fin de l’année et flirter avec les 300 000 l’an prochain.

Ces puits sont situés dans l’Etat d’Unité, une zone cruciale puisqu’on y produit du Nile Blend, un pétrole de meilleure qualité que dans le reste du Soudan du Sud.
Mais les infrastructures y ont été tantôt pillées, tantôt endommagées, voire détruites durant la guerre. Les puits ont également été fermés dans l’urgence, ce qui complique la procédure de reprise.

Le pays s’engage donc dans un processus long et coûteux, alors que les investisseurs ne se bousculent pas tant la situation sécuritaire est volatile. Dans cette opération, Juba reçoit toutefois le soutien du Soudan, qui a un besoin vital de l’or noir du Sud pour son économie.

Mais les objectifs de Juba seront quand même difficiles à atteindre. Sans oublier qu’à plus long terme, le Soudan du Sud va se heurter au tarissement de ses réserves, dont le déclin était déjà visible avant la guerre.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.