Accéder au contenu principal
Tanzanie

Tanzanie: l'opposition s'allie pour défendre la démocratie

John Pombe Magufuli (ici à Dar es Salaam en octobre 2015): l'autoritarisme du président de la Tanzanie est régulièrement dénoncé. «La démocratie est en danger», selon l'opposition tanzanienne.
John Pombe Magufuli (ici à Dar es Salaam en octobre 2015): l'autoritarisme du président de la Tanzanie est régulièrement dénoncé. «La démocratie est en danger», selon l'opposition tanzanienne. REUTERS/Sadi Said

En Tanzanie, six formations politiques d'opposition veulent faire de 2019, l’année de la lutte pour la démocratie. Ils défient ainsi le régime autoritaire du président John Magufuli, élu en 2015. Depuis son arrivée au pouvoir, six chaînes de télévision et une vingtaine de radios ont été suspendues. Six membres du principal parti d’opposition, Chadema, ont été arrêtés pour « appel à la haine », dont le président du parti, Freeman Mbowe.

Publicité

Pour John Mnyika, député du parti Chadema, la démocratie est en danger, il faut agir à la veille des élections locales de 2019 et de la présidentielle de 2020.

« Depuis les élections de 2015, doucement le pays est tombé dans un régime dictatorial. Le président a d’abord interdit la retransmission en direct des débats du Parlement, puis il a interdit tout rassemblement de partis politiques».

La dérive autoritaire du président tanzanien, John Magufuli, élu en octobre 2015,  est pointée régulièreement par les institutions internationales et organisations de défense des droits de l'homme.

à (re)lire: Amnesty International dénonce la répression tous azimuts en Tanzanie

Aujourd’hui en Tanzanie, aucun parti n’a le droit d’organiser un meeting ou une manifestation. Or la constitution nous l’autorise ! La démocratie dans ce pays est en danger. Les leaders de l’opposition se sont donc réunis à Zanzibar et nous avons décidé d’organiser une coalition, avec la société civile et les institutions religieuses pour lancer un grand mouvement civique de défense de la démocratie.

Ce mouvement présage probablement d’une coalition pour les prochaines élections ».  

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.