Accéder au contenu principal
RCA

RCA: la campagne de vaccination de bébés a démarré à Alindao

Le ministre de la Santé Pierre Somse pique le premier bébé pour lancer la campagne de vaccination à Alindao (RCA) le 30 janvier 2019.
Le ministre de la Santé Pierre Somse pique le premier bébé pour lancer la campagne de vaccination à Alindao (RCA) le 30 janvier 2019. Charlotte Cosset/RFI

Le ministre de la Santé Pierre Somse s'est rendu mercredi 30 janvier à Alindao pour lancer une campagne de vaccination pour les enfants de moins de un an. Une campagne menée conjointement avec l’OMS, l’Unicef et les autorités sanitaires… Une campagne de rattrapage dans cette zone qui est l’une des moins bien couverte en terme de vaccination dans le pays. Alindao est une ville sous le contrôle des groupes armés et qui a connu en novembre dernier une flambée de violence qui a conduit à la mort de dizaines de personnes. Si les armes se sont tues dans la ville, les tensions sont toujours bien présentes.

Publicité

A peine atterri, les groupes armés ont fait savoir au ministre de la Santé que sa présence n’était pas la bienvenue.

Sur place, Pierre Somse décide quand même de lancer personnellement la campagne de vaccination est s’est adressé aux habitants d’Alindao : « Je suis venu les rassurer que le président de la République considère la santé des femmes et des enfants comme sa priorité et la santé des populations d’Alindao. Encore très important suite à la crise qu’ils ont vécue et compte tenu de la saison sèche et de l’imminence de la prévalence des maladies de toutes sortes surtout les maladies de l’enfance sur cette période : il est urgent que toutes les mamans fassent vacciner leurs enfants. »

La tension est palpable dans la ville. Des hommes armés circulent. Néanmoins, des mamans sont venues faire vacciner leurs enfants. Le Dr Eugène se dit satisfait de ce premier jour : « Ca se passe bien, le jour 1 on a bien démarré. On n’a peur de personne, on travaille. Nous sommes sur le BCG, polio, PCV 13, rougeole, fièvre jaune. Nous avons beaucoup d’enfants dans la communauté, surtout sur les sites de déplacés. »

L’objectif : la vaccination d’environ 4000 jeunes enfants dans la zone où les déplacements sont encore difficiles…

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.