Accéder au contenu principal
Mauritanie

Mauritanie: les avocats d’Ahmed Ould Wedia dénoncent une arrestation arbitraire

Une patrouille des forces de sécurité à Nouakchott, le 23 juin 2019 (image d'illustration).
Une patrouille des forces de sécurité à Nouakchott, le 23 juin 2019 (image d'illustration). RFI / Paulina Zidi

Mauritanie, toujours pas de nouvelles du journaliste et chroniqueur politique de la chaîne de télévision privée el-Mourabitoune et membre du parti islamiste Tawassoul, Ahmed Ould Wedia. Il a été arrêté mercredi 3 juillet par des éléments de la police de la sûreté d’État. Ahmed Ould Wedia, qui est aussi vice-président de l’ONG SOS-esclaves, est privé de tout contact avec les siens y compris ses avocats qui ont dénoncé une arrestation arbitraire et exigé sa libération sans condition. C’était au cours d’une conférence de presse donnée samedi soir à Nouakchott.

Publicité

Notre police nous a habitués à arrêter, et de commencer à mener des investigations pour déterminer les motifs de l'arrestation. Il faut que ce procédé se termine, il faut qu'il y ait un minimum de transparence...

→ À (re)lire : Mauritanie: colère des journalistes après l'arrestation de l'un d'eux

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.