Accéder au contenu principal
Burkina Faso

Burkina: 11 personnes retrouvées mortes à l’unité anti-drogue de Ouagadougou

Un véhicule de police dans une rue de Ouagadougou, au Burkina Faso. (Photo d'illustration)
Un véhicule de police dans une rue de Ouagadougou, au Burkina Faso. (Photo d'illustration) LUDOVIC MARIN / AFP

Au Burkina Faso, onze personnes ont été retrouvées mortes, ce lundi 15 juillet, à l’unité anti-drogue de la police, à Ouagadougou. Ces personnes avaient été placées en garde à vue, dans le cadre d’une enquête de la police nationale. Le procureur a annoncé qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ces morts.

Publicité

Ces personnes retrouvées mortes, ce lundi 15 juillet, font partie d’un groupe d’individus interpellés vendredi, samedi et dimanche derniers dans le cadre d’une enquête sur le trafic et la consommation de drogue.

Plusieurs personnes parmi lesquelles des clients, des revendeurs, des fournisseurs et consommateurs étaient ainsi tombés dans les filets de l’unité anti-drogue, selon une source sécuritaire.

► À lire aussi : Beaucoup de questions après la mort de 11 personnes en garde à vue

Le procureur du Faso informe qu’une enquête a été immédiatement ouverte aux fins de déterminer les circonstances de ces décès. Des médecins légistes ont entamé les examens et autopsies des corps.

Plusieurs suspects, interpellés dans le cadre de la même affaire, ont été admis dans des centres de santé pour des examens complémentaires, afin de savoir si leur vie n’est pas en danger.

« On doit vite savoir si ces individus n’ont pas avalé des capsules de drogue ou d’autres substances dangereuses », ajoute notre source sécuritaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.