Accéder au contenu principal
Libye

Libye: un avion des forces du maréchal Haftar atterrit d'urgence en Tunisie

Le L-39 libyen après son atterrissage d'urgence sur le sol tunisien, dans la ville de Beni Khadash, le 22 juillet 2019.
Le L-39 libyen après son atterrissage d'urgence sur le sol tunisien, dans la ville de Beni Khadash, le 22 juillet 2019. REUTERS/Stringer

L’avion militaire qui a atterri en urgence le 22 juillet dans la région tunisienne de Médenine, à 100 km de la frontière libyenne appartient bien à l’Armée nationale libyenne, dirigée par le maréchal Haftar.

Publicité

Dans la matinée de lundi, des sources proches de l’Armée nationale libyenne (ANL) avaient affirmé que l'avion et son pilote appartenaient au Gouvernement d’union nationale basé à Tripoli. Selon elles, l’avion, qui a dû atterrir en urgence, était parti de la base située au collège militaire d'aviation à Misrata, tout en affirmant que le pilote avait fait défection.

Cependant, Tripoli avait nié cette information et affirmait que tous ses avions L-39 Albatros étaient revenus sur leur base. Cet avion, fabriqué en Tchécoslovaquie et destiné à former des pilotes, a été développé en Libye pour qu’il puisse porter des missiles et mener des frappes.

Le suspense autour de l'appartenance de l'avion perdurait et la Tunisie ne livrait ni l'identité du pilote ni son appartenance. Le Gouvernement d’union nationale avait alors demandé à Tunis de lui livrer l'avion et son capitaine, ce qui avait semé à nouveau le doute sur l'appartenance de l'avion.

Dans l’après-midi, l'ANL finit par annoncer que cet avion lui appartient et dévoile le nom du pilote. Le communiqué des autorités de l'Est précise que l’appareil était en mission de reconnaissance avant de rencontrer des problèmes techniques liés au système de positionnement géographique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.