Accéder au contenu principal
Burkina Faso

Burkina Faso: la société civile se mobilise en faveur des déplacés internes

Vue générale de la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou (image d'illustration).
Vue générale de la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou (image d'illustration). REUTERS/Joe Penney/Files

Des organisations ont lancé une opération de collecte de fonds afin d’aider les plus de 250 000 personnes qui ont fui leur village suite aux attaques terroristes.

Publicité

En raison de l’insécurité, plus de 250 000 Burkinabè sont partis de chez eux et ont cherché refuge dans des camps installés par le gouvernement ou dans des villages proches. Un phénomène dont « on n’a pas idée de l’ampleur » et qui touche presque toutes les régions du pays, nous explique Abdoulaye Diallo, gestionnaire du Centre national de presse Norbert Zongo.

« On est en train d’être encerclés par des déplacés internes. Ils quittent leur village, ils viennent dans des villes… Il y a une réalité qui est très sérieuse. » La situation est d’autant plus préoccupante que ces déplacés sont pour beaucoup des agriculteurs et des éleveurs « qui vivent de leur terre et n’ont plus la possibilité de cultiver ».

« Faire parler son cœur »

Pour leur venir en aide, plusieurs organisations de la société civile ont lancé une action humanitaire, « pour que chaque Burkinabè, chaque citoyen, puisse faire parler son cœur et sensibiliser son voisin, pour qu’ensemble on puisse aider nos frères et sœurs dans la difficulté ».

Abdoulaye Diallo estime ainsi que, si le gouvernement « essaie d’apporter sa réponse », il n’y a pas que l’État qui soit à même de « faire un geste ». « Tout le monde peut agir. Je peux apporter, un habit, je peux apporter un sac de riz, je peux apporter une botte de tomates ou des sardines. Quelqu’un d’autre peut apporter des tonnes de riz, d’autres peuvent apporter de tentes. Et tout cela mis ensemble permet d’aider. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.