Accéder au contenu principal
Russie

Sommet de Sotchi: Madagascar attend «un nouveau départ» avec la Russie

le président malgache Andry Rajoelina salue le président russe Vladimir Poutine à Sotchi, le 23 octobre 2019.
le président malgache Andry Rajoelina salue le président russe Vladimir Poutine à Sotchi, le 23 octobre 2019. Sergei CHIRIKOV / POOL / AFP

Quelque 47 chefs d'État et de gouvernement ont fait le déplacement à Sotchi pour le sommet Russie-Afrique. Parmi eux il y a le président malgache venu avec une délégation, dont fait partie Richard Randriamandrato, ministre des Finances de Madagascar.

Publicité

L'île a signé en 2018 un accord de lutte contre le terrorisme et la piraterie avec la Russie, présente dans le secteur minier. Comment voit-il ce partenariat ? Quelles sont ses attentes ?

La délégation malgache conduite par le président attend un nouveau départ avec un état d’esprit différent de la période de la guerre froide, où l'on parlait beaucoup plus d’idéologie qu’autre chose. Aujourd’hui, le marché africain et en particulier à Madagascar est ouvert, avec le contexte de mondialisation des échanges. Il n’y a pas de portes fermées, du moins en ce qui concerne Madagascar. Nous n’avons pas d’ennemis, ni politiques ni en matière économique. Nous sommes ouverts.

Richard Randriamandrato, ministre malgache des Finances

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.