Accéder au contenu principal
Sénégal

Frais universitaires en France: au Sénégal, des étudiants dans le flou

Des étudiants à l'Université Alioune Diop de Bambey, au Sénégal. (Photo d'illustration)
Des étudiants à l'Université Alioune Diop de Bambey, au Sénégal. (Photo d'illustration) RFI/Sigrid Azeroual

La journée portes ouvertes de Campus France se déroule à Dakar ce samedi 26 octobre. L'établissement est chargé d’orienter et conseiller les étudiants sénégalais en vue d’un départ en France. 

Publicité

Les procédures pour le départ en France démarrent vendredi prochain et pour les étudiants sénégalais de nombreuses questions se posent. Quel logement ? Quelles conditions en vue de pouvoir étudier en France ? Et surtout, quid de l’augmentation des frais de scolarité ?

La mesure avait été lancée par le gouvernement français. Rien qu’en licence, les frais devaient passer de 180 à près de 3 000 euros. Mais à la suite d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel a consacré la gratuité de l’enseignement supérieur, début octobre.

La décision finale revient au Conseil d’État. Et elle est attendue en France dans les prochains jours. À Dakar, l’incertitude et le flou juridique autour de la question inquiètent les candidats.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.