Accéder au contenu principal
Somalie

La militante des droits de l'homme Almaas Elman tuée par balle en Somalie

Vue générale de la capitale Mogadiscio
Vue générale de la capitale Mogadiscio REUTERS/AU-UN IST Photo/Tobin Jones/Handout

La célèbre militante de la société civile Almaas Elman a été abattue par balle ce mercredi 20 novembre alors qu'elle s'apprêtait à prendre l'avion vers Nairobi où elle résidait.

Publicité

Almaas Elman a été tuée alors qu’elle se déplaçait en véhicule dans le complexe sécurisé jouxtant l'aéroport de Mogadiscio où vivent la plupart des employés des organisations internationales. Almaas Elman a aussitôt été conduite à l'hôpital, mais elle est décédée pendant le trajet. Elle était enceinte.

Fille d'un célèbre militant pacifiste somalien, Elman Ahmed, lui-même assassiné en 1996, elle était rentrée en Somalie pour aider le centre dans ses programmes de lutte contre la violence, en particulier l'un d'entre eux qui encourageait les enfants et les jeunes adultes à abandonner les armes pour retourner à l'école.

La chercheuse Laetitia Bader, spécialiste de l'Afrique pour Human Rights Watch, l'a bien connue et se souvient d'elle.

C'est une perte énorme pour sa famille bien sûr, mais aussi pour la cause des droits des femmes et surtout les victimes de violences sexuelles qui sont nombreuses aujourd'hui en Somalie.

Laetitia Bader

Des responsables de la sécurité suggèrent qu’elle a été atteinte par une balle perdue. « Il n'y a eu aucune fusillade dans l'aéroport ou les zones proches avant cet incident », a expliqué Mohamed Omar, un responsable de la sécurité. Une enquête a été ouverte.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.