Accéder au contenu principal
Sénégal

Art contemporain : le Partcours se déploie à Dakar pour sa huitième édition

Le  Partcours, circuit artistique dakarois, lors de son huitième édition, en 2019.
Le Partcours, circuit artistique dakarois, lors de son huitième édition, en 2019. RFI/Manon Laplace

Du 29 novembre au 15 janvier, la manifestation Partcours propose aux Dakarois un parcours itinérant pour faire circuler les amateurs d’art à travers la capitale sénégalaise et même au-delà. Né en 2012 sous l’impulsion de l’artiste italien Mauro Petroni et de la Camerounaise Koyo Kouoh, conservatrice de musée, l’événement propose, pour la huitième année consécutive, une vingtaine d’expositions et de vernissages organisés en circuit.

Publicité

Les sculptures humanoïdes en métal peint se font face autour de la piscine à quelques mètres des collages et des peintures. Habitué de l’événement, l’artiste sénégalais Barkinado Bocoum, qui a fait ses classes aux Beaux-Arts de Dakar, fête ses dix ans de carrière à l’occasion du Partcours. « J’ai toujours ce grand plaisir à participer à Partcours, déclare-t-il. On sait qu’au moins au Sénégal il y a une manifestation artistique continue. À Dakar, il manquait ce genre d’événement ».

Dynamisme de l'écosystème local

Ce rendez-vous pérenne est le signe du dynamisme de la scène artistique sénégalaise en dehors de la Biennale qui se tient à Dakar tous les deux ans mais aussi d'une volonté de structurer l’écosystème local.

« Tout au long de l’année, chacun agit de façon relativement individuelle, explique Mélodie Petit, responsable de la communication à la Loman Art Gallery qui participe pour la sixième fois. Chacun a son calendrier. Le Partcours permet aussi aux espaces artistiques de Dakar de communiquer entre eux. Cela permet à des personnes qui connaissent un espace de découvrir les autres, des galeries privées, des institutions, des associations. Il y en a pour tous les goûts ».

Réparti entre 22 espaces, le Partcours offre surtout l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les différents quartiers de Dakar, et de sa banlieue, à travers leurs lieux artistiques.

Le site de Partcours

►À lire aussi : FIAC: Cécile Fakhoury croit «terriblement» à l’art africain en Afrique

Le parcours de cette 8e édition de Partcours.
Le parcours de cette 8e édition de Partcours. http://www.partcours.art/8e-edition/

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.