Accéder au contenu principal
Sénégal

Le personnel en grève de la Sénégalaise des eaux réquisitionné par décret

Plusieurs foyers à Dakar et surtout en banlieue sont privés d’eau depuis le milieu de la semaine.  (image d'illustration)
Plusieurs foyers à Dakar et surtout en banlieue sont privés d’eau depuis le milieu de la semaine. (image d'illustration) RFI/Carine Frenk

À Dakar, le personnel de la Sénégalaise des eaux est réquisitionné par décret présidentiel. Vendredi 6 décembre, Macky Sall a ordonné aux grévistes de reprendre le travail.

Publicité

Plusieurs salariés de la SDE protestent contre la répartition du futur capital de la nouvelle société, qui appartiendra majoritairement au français Suez. Les employés demandent que 10 % du capital leur soit réservé. Gouvernement et grévistes ne sont pas tombés d’accord. Et réquisitionner les équipes de la SDE ne risque pas de favoriser le dialogue entre les deux parties.

Dans son communiqué de vendredi, la présidence juge la grève illégale et illégitime. L’eau « est un droit humain fondamental » précise encore le texte. L’ordre a été donné concrètement par décret vendredi soir, après des négociations infructueuses entre le ministre de l’Eau et de l'assainissement et les grévistes. Elimane Diouf, secrétaire général du Syndicat autonome de la SDE, a appris sa réquisition dans la presse quelques heures plus tard

« C’est extrêmement grave pour notre pays d’en arriver à ce que notre président de la République soit amené à prendre un décret d’une aussi grande gravité. Un président ne prend pas une décision aussi extrême sans consulter les travailleurs qui sont en grève. Ce décret qui empêche les gens d’aller en grève est contre notre Constitution. Nous allons attaquer au niveau de nos tribunaux et n’hésiterons pas à l’attaquer aussi au niveau du bureau international de travail et de l’organisation internationale du travail. Et c’est ça qui est regrettable pour un pays comme le Sénégal qui se vante d’être le centre de la démocratie, des libertés, etc… »

Pour l’instant, impossible de savoir comment un tel décret sera mis en application. Sur le terrain, la majorité des salariés grévistes n’a pas encore repris le travail. Plusieurs foyers à Dakar et surtout en banlieue sont privés d’eau depuis le milieu de la semaine. Une nouvelle réunion intersyndicale est prévue ce lundi.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.