Accéder au contenu principal
Ouganda / Afrique du Sud

L’opposant ougandais Bobi Wine rencontre son homologue sud-africain Julius Malema

Bobi Wine et Julius Malema lors de leur rencontre en Afrique du Sud.
Bobi Wine et Julius Malema lors de leur rencontre en Afrique du Sud. PHOTO/Courtesy

Le chanteur et député ougandais Bobi Wine est en visite en Afrique du Sud. Le leader du mouvement People Power, le pouvoir du peuple, en a profité pour donner un concert le weekend dernier à Johannesburg et surtout y rencontrer son homologue sud-africain, le leader des Combattants pour la liberté économique, EFF, Julius Malema.

Publicité

Tous les deux sont jeunes, portent un béret rouge et prônent la révolution dans leur pays respectif. D’un côté, Bobi Wine, devenu la principale figure d’opposition en Ouganda, dénonce l’injustice sociale et tente empêcher le président Yoweri Museveni de briguer un sixième mandat aux prochaines élections.

De l’autre, Julius Malema, congédié du parti historique sud-africain, l'ANC, pour avoir été trop critique et devenu en quelques années seulement, la troisième figure de l‘opposition.

Rien de plus normal qu’une rencontre entre les deux hommes. D’autant que Julius Malema avait publiquement dénoncé l’année dernière les violences policières contre son camarade. Selon l’entourage de l’opposant ougandais, les discussions ont porté sur la xénophobie, la révolution et le besoin de renouveler une classe politique vieillissante et déconnectée de la jeunesse.

Avant de quitter le pays en fin de semaine, Bobi Wine doit encore rencontrer un autre opposant sud-africain, Mmusi Maimane. Il dirigeait, il y a encore quelques semaines, le plus gros parti d'opposition, l’Alliance démocratique (DA).

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.