Accéder au contenu principal
Nigeria

Exécution au Nigeria: les humanitaires sont devenus des cibles, déplore l'ONU

Un soldat nigérian monte la garde près de la rivière Yobe, dans le nord-est du Nigeria (image d'illustration)
Un soldat nigérian monte la garde près de la rivière Yobe, dans le nord-est du Nigeria (image d'illustration) Florian PLAUCHEUR / AFP

Au Nigeria, quatre travailleurs humanitaires, otages depuis le mois de juillet, ont été exécutés par un groupe jihadiste a annoncé, le 13 décembre, l'ONG Action contre la faim (ACF). Six personnes avaient été enlevées dans l'État de Borno dans le nord du pays, à savoir trois employés du ministère de la Santé, deux chauffeurs et une humanitaire d'ACF, une femme, la seule à être toujours retenue et dont l'ONG demande la libération immédiate. Selon l'ONU, sept travailleurs humanitaires ont été tués dans le nord du Nigeria depuis le début de l'année. Les travailleurs humanitaires sont devenus une cible, déplore Eve Sabbagh, chargée de l'information publique pour la Coordination humanitaire des Nations-Unies au Nigeria (OCHA).

Publicité

Ce qui est extrêmement choquant pour nous, c'est le niveau de danger auquel s'exposent nos collègues qui travaillent sur le terrain dans le nord-est du Nigeria.

Exécution de quatre humanitaires dans le nord du Nigeria : réaction d'Eve Sabbagh, chargée de l'information publique pour OCHA, la Coordonniation humanitaire des Nations-Unies au Nigeria

► À lire aussi : L'ONG Action contre la faim déclarée persona non grata par l'armée nigériane

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.