Accéder au contenu principal
Bénin

Bénin: Talon fait le bilan de l'année écoulée lors de son discours à la nation

Le président béninois Patrice Talon a donné l'avant dernier discours à la nation de son mandat (image d'illustration)
Le président béninois Patrice Talon a donné l'avant dernier discours à la nation de son mandat (image d'illustration) Etienne LAURENT / POOL / AFP

Patrice Talon a délivré à Porto Novo vendredi 27 décembre son discours annuel sur l’état de la nation comme l’exige la Constitution béninoise. Près d’une heure pour faire un bilan devant 83 députés, tous de son camp.

Publicité

Sur une année, plus de quatre mois de fermeture des frontières avec le géant Nigeria compte à l’heure du bilan. « Notre pays ne saurait s’accommoder d’une telle situation nuisible aux activités de plusieurs de nos opérateurs économiques, a affirmé Patrice Talon. C’est pourquoi mon gouvernement ne ménage aucun effort ni en direction des autorités nigériane, ni en direction des organismes sous régionaux pour un retour à la normale. »

Il ne donnera pas de chiffres sur le manque à gagner. Le président indique que son gouvernement travaille sur la transformation structurelle de l’économie béninoise. La suite est une compilation de chiffres et de performances : coton, éducation et football.

Un seul sujet dans la séquence politique, les législatives non-inclusives du 28 avril et ses violences. Patrice Talon estime avoir réglé cette crise à l’occasion de son dialogue politique. « Cette initiative a permis aux acteurs politiques de tous bords de se parler et de formuler des doléances dans le sens de la prise de mesure d’apaisement pour tourner la page des dissensions nées des élections législatives ».

Ce discours est l’avant dernier de son mandat. Il a duré plus de 50 minutes en présence de ses ministres. Commentaire d’un observateur averti : un bilan aussi exhaustif prépare toujours à une annonce de candidature…

Réactions au discours

Pour le deputé Union progressiste et président de la commission des lois, Orden Alladatin, le chef de l'Etat s'est montré convaincant.

Il faut s'encourager, ne pas dormir sur ses lauriers, dire que le chemin parcouru est un bon chemin mais il reste des choses à faire...

Orden Alladatin

Mais en revanche, l'opposition - qui n'a aucun député à l'Assemblée nationale - estime que ce discours ne la concerne pas vraiment.

Il ne peut pas, devant une Assemblée aussi moribonde qu'il a installé lui-même avec ses seuls partisans, dire qu'il a réglé les problèmes et fait un dialogue consensuel. C'est des mensonges.

Joseph Tamegnon

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.