Accéder au contenu principal
Libye

Libye: le maréchal Haftar remet la pression sur Tripoli

Un combattant du GNA huile des balles lors d'affrontements avec des forces du maréchal Haftar dans les alentours de Tripoli, en mai 2019 (image d'illustration).
Un combattant du GNA huile des balles lors d'affrontements avec des forces du maréchal Haftar dans les alentours de Tripoli, en mai 2019 (image d'illustration). REUTERS/Goran Tomasevic/File Photo

Le nouveau délai donné par l'homme fort de l'Est libyen Khalifa Haftar, s'est terminé dans la nuit de jeudi. Aussitôt, les combats ont repris de plus belle au sud de Tripoli.

Publicité

Les milices de Misrata ont refusé de quitter Tripoli comme l'exigeait Khalifa Haftar, qui mène depuis le 4 avril une offensive pour le contrôle de Tripoli mais n'arrive toujours pas à vaincre. Ce vendredi 27 décembre, les forces de Khalifa Haftar ont annoncé une avancée de quelques centaines de mètres sur deux lignes de front : Salaheddine et Khallatat.

Elles ont pris possession du commandement militaire situé sur la route de l'aéroport, jusqu'ici aux mains des forces du gouvernement de Fayez el-Sarraj. Ce lieu se trouve uniquement à 7 km de la place des martyrs, au cœur de la capitale.

Selon un responsable des forces fidèles au Premier ministre basé à Tripoli, ses forces ont repris rapidement le lieu. Cette même source affirme que 18 combattants des forces de Khalifa Haftar auraient trouvés la mort. Dix autres seraient capturés lors de ces combats.

Les forces du maréchal Haftar se sont repliées vers leur position précédente au camp Hamza. Elles ont usé de l'aviation pour frapper les positions des milices à Tripoli, mais aussi à Zaouia, à Misrata et à Syrte.

Le gouvernement d'Union nationale libyenne qui a signé un accord sécuritaire avec la Turquie fin novembre a demandé officiellement, jeudi, à Ankara d'intervenir. Le Parlement turc doit d'abord donner son aval. Le vote aura lieu le 8 ou le 9 janvier selon le président turc Erdogan.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.