Accéder au contenu principal
RDC

RDC: des habitants demandent la dissolution de l’Assemblée provinciale d’Ituri

Une vue de la localité de Bunia, dans le nord-est de la RDC d'où provient la délégation demandant la dissolution de l'Assemblée provinciale d'Ituri (photo d'illustration).
Une vue de la localité de Bunia, dans le nord-est de la RDC d'où provient la délégation demandant la dissolution de l'Assemblée provinciale d'Ituri (photo d'illustration). AFP PHOTO/EDUARDO SOTERAS

Une délégation d’habitants de la province d’Ituri (nord-est de la RDC) réclame la dissolution de l’Assemblée provinciale accusée de s’écarter de la volonté des citoyens. Il y a quelques semaines, cette assemblée provinciale avait tenté de démettre de son poste le gouverneur d'Ituri, Jean Bamanisa Saïdi.

Publicité

Une délégation venue de Bunia est à Kinshasa pour demander la dissolution de l’Assemblée provinciale d’Ituri. Une pétition avec plusieurs milliers de signatures doit être déposée ce vendredi 3 décembre au bureau du président de la République et à la primature pour réclamer cette dissolution.

Les citoyens défendent leur gouverneur

Selon l’un des initiateurs de cette pétition, Sylvain Agenorwoth, la tentative de destitution du gouverneur Jean Bamanisa Saïdi par une motion de défiance de l’Assemblée de l’Ituri était motivée par « des intérêts très personnels ». Pour lui, c’était l’œuvre de groupes impliqués dans la fraude douanière et fiscale ainsi que dans des exonérations illégales. « Des gens opposés à la paix qui, explique Sylvain Agenorwoth, n’ont pas vu d’un bon œil l’arrivée de plusieurs dizaines d’investisseurs pour relancer le développement de l’Ituri » suite à la reddition des miliciens du FRPI.

Le numéro un des initiateurs de la pétition citoyenne affirme que la population a adhéré à l’œuvre de pacification amorcée depuis six mois par le gouverneur Bamanisa. Elle s’est elle-même investie dans la collecte des signatures. Motivée par la visite du chef de l’État en Ituri peu de temps seulement après sa prise de pouvoir.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.