Accéder au contenu principal
Tchad

Tchad: retour du contingent en intervention au Nigeria

Les villages au bord du lac Tchad sont souvent la cible de Boko haram (image d'illustration).
Les villages au bord du lac Tchad sont souvent la cible de Boko haram (image d'illustration). SIA KAMBOU / AFP

Au Tchad, plus de 2 000 soldats en intervention au Nigeria sont rentrés vendredi après plus de dix mois d’opération. Ils avaient été redéployés au Nigeria sur les rives ouest du lac Tchad en soutien à l’armée nigériane qui avait de la peine à protéger cette partie du lac face aux jihadistes de Boko Haram.

Publicité

Il y a eu des youyous le long du trajet retour des soldats à la frontière Nigeria-Cameroun, puis le long de la route menant du Cameroun au Tchad jusqu’au pont de Ngueli à l’entrée de la capitale tchadienne.

Des habitants admiratifs ont salué au passage les soldats assis sur les pick-up et véhicules blindés en train de retrouver le territoire tchadien. Le chef d’état-major de l’armée tchadienne, le général de corps d’armée, Taher Erda, a fait le déplacement de la frontière pour saluer les hommes de retour de campagne.

En février dernier, une partie du contingent tchadien en intervention sur les rives tchadiennes du lac Tchad a été redéployée sur l’autre versant du lac en soutien aux forces nigérianes en difficulté.

Ces dernières semaines, ce sont plutôt les rives nigériennes et tchadiennes qui ont été la cible des attaques jihadistes. Et c’est sans doute la raison pour laquelle le Tchad a décidé de rappeler ses troupes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.