Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire / France

Le jeune Ivoirien retrouvé mort à l’aéroport de Roissy identifié

Le jeune Ivoirien retrouvé mort mercredi dans le train d'atterrissage d'un avion reliant Abidjan à Paris a été identifié par les autorités ivoiriennes.
Le jeune Ivoirien retrouvé mort mercredi dans le train d'atterrissage d'un avion reliant Abidjan à Paris a été identifié par les autorités ivoiriennes. Reuters/Gonzalo Fuentes

On en sait désormais un peu plus sur l'adolescent retrouvé mort mercredi matin dans le train d'atterrissage d'un avion Air France, à l'aéroport de Roissy, près de Paris. L'avion en question était parti la veille d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des enquêtes ont été ouvertes dans les deux pays. On connaît désormais l'identité de la victime.

Publicité

Il s’appelait Laurent Barthélémy Ani Guibahi. Il avait 14 ans, 15 le mois prochain. Il était élève en 4e au lycée municipal Simone Ehivet Gbagbo de Yopougon. Et selon le personnel de l’établissement, c’était un garçon frêle et discret. Un élève moyen.

Il vivait chez son père, prof de maths dans un autre établissement, et remarié avec une femme, vigile de son état, avec qui les relations n’étaient pas faciles. Lundi matin le jour de la rentrée, le jeune garçon a quitté le domicile familial, mais n’est pas venu à l’école et n’est pas rentré chez lui le soir. Ses parents se sont inquiétés, ont appelé le lycée et diffusé sa photo dans tout le quartier.

À lire aussi : Un adolescent retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'un vol Abidjan-Paris

C’est un sac retrouvé sur le tarmac de l’aéroport mardi soir qui a permis aux enquêteurs de faire le lien. Un sac qui contenait l’uniforme du lycée.

Selon les enquêteurs, l’adolescent aurait réussi à escalader le mur d’enceinte de l’aéroport, puis se serait caché dans un espace vert. Mardi soir, des membres d’un équipage d’Air Côte d’Ivoire ont d’ailleurs signalé la présence d’un individu sur la piste. Mais gendarmes et pompiers dépêchés sur place ne l’ont pas trouvé.

Après avoir passé au crible les vidéos de surveillance, les enquêteurs se sont aperçus que l’adolescent était monté dans le train d’atterrissage du Boeing 777 d’Air France au moment où celui-ci faisait son demi-tour en bout de piste avant le décollage.

Le personnel du lycée n’en revient pas. Le jeune Laurent était un garçon frêle. Un gamin discret et sans histoires...

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.