Accéder au contenu principal
Tchad

Lac Tchad: un campement attaqué par des membres présumés de Boko Haram

Les villages au bord du lac Tchad sont souvent la cible de Boko haram (image d'illustration).
Les villages au bord du lac Tchad sont souvent la cible de Boko haram (image d'illustration). SIA KAMBOU / AFP

Un campement de pêcheurs a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi dans la province du Lac au Tchad par des membres présumés de Boko Haram. Un assaut qui illustre le retour en puissance de l’aile du mouvement islamiste dans la région.

Publicité

L’assaut a eu lieu à Alom, un campement de pêcheurs situé à 65 km à l’ouest de Baga Sola. Les affrontements entre les pêcheurs et des éléments supposés de Boko Haram ont fait quatre morts. Quatre femmes qui se trouvaient sur le campement sont aussi portées disparues.

Premier assaut depuis le début de l'année

Cet assaut, le premier depuis le début de l’année après celui du 17 décembre dernier, montre que l’aile de Boko Haram qui occupe le nord du lac Tchad et qui est à l’offensive depuis ces derniers mois, semble déterminée à défier les armées des États engagés contre les islamistes.

Prises d'otages

Depuis quelques mois, l’aile de Boko Haram dirigée par Abou Moussab el-Barnawi, multiplie les attaques contre les positions de l’armée et des villages prenant au passage des otages.

Un mode opératoire nouveau dans les champs de bataille autour du lac Tchad où un médecin, un infirmier et leur chauffeur restent introuvables depuis leur capture en octobre dernier.

Dangbet Zakinet: «L'impact de Boko Haram est énorme» sur la région du lac Tchad

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.