Accéder au contenu principal
Bénin

Bénin: le musée de la Récade accueille des sceptres offerts par des antiquaires

Deux récades zoomorphes à l'effigie d'oiseaux exposés au Petit musée de la Récade de Lobozounkpa. Don de Robert et Cheska Vallois, Paris, 2015.
Deux récades zoomorphes à l'effigie d'oiseaux exposés au Petit musée de la Récade de Lobozounkpa. Don de Robert et Cheska Vallois, Paris, 2015. Jean-Luc Aplogan/RFI

Des sabres, des objets de culte et 28 récades ont été achetés par un collectif d’antiquaire de Saint-Germain-des-Prés et offerts ce vendredi 17 janvier au Petit musée de la Récade à Lobozounkpa.

Publicité

Le musée est tout blanc, éclairé et bien rafraîchi par la climatisation. À l’intérieur, les objets sont disposés le long des murs et une petite étiquette en résume l’histoire et l’origine. La forme de chaque bâton de commandement est fonction du symbole et du nom fort du souverain.

Au moment des discours, aucun des orateurs n’a prononcé le mot « restitution », ni le mot « prêt ». Ils ont parlé de retour d’objets et de don. Les antiquaires de Saint-Germain-des-Prés, amis et mécènes du Petit musée de la Récade ont acquis ses objets en 2019 à Nantes au cours d’une vente aux enchères.

Le représentant du ministre de la Culture a fait applaudir Robert Vallois, l’initiateur de ce musée. Au pupitre, le galeriste qui a convaincu et entraîné ses amis dans l’aventure du Bénin, a été très bref. « Aujourd’hui c’est une fête, c’est le retour d’un petit morceau de l’histoire du Bénin. Il est là et il vous attend. » Dominique Zinkpe, président d’honneur du musée a renchéri au moment de conclure la série des allocutions, déclarant : « qui a vu la récade, a vu le roi ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.