Accéder au contenu principal
Comores

Proclamation des résultats partiels des législatives aux Comores

Les responsables électoraux comptent les votes à l'intérieur d'un bureau de vote du quartier Mbouweni à Moroni le 19 janvier 2020.
Les responsables électoraux comptent les votes à l'intérieur d'un bureau de vote du quartier Mbouweni à Moroni le 19 janvier 2020. Ibrahim YOUSSOUF / AFP

Aux Comores, la Céni a proclamé lundi les résultats provisoires des élections législatives qui s’étaient tenues dimanche 19. Sur 24 circonscriptions en lice, 19 députés ont été élus dès ce premier tour et notamment sur toute l’île de Mohéli qui connaît d’ores et déjà ses représentants de la nation. Un scrutin boycotté par l’opposition, mais qui s’est globalement déroulé de manière impeccable, selon la commission électorale.

Publicité

Un taux de participation annoncé par la Céni dépassant les 61% n’a pas manqué de surprendre quand on sait qu’à travers tout le pays, les bureaux de vote ont parfois attendu des heures avant de voir leur premier votant.

C’est un véritable raz-de-marée de la CRC, le parti du président Azali Assoumani. Sur 24 circonscriptions, la CRC, qui n’avait que deux députés sortants, en compte désormais 16 parmi les 19, élus dès ce 1er tour. La Céni n’a éliminé que deux bureaux de vote qui avait été vandalisés. Elle a même tenu à préciser que c’est l’un des scrutins qui s’est le mieux déroulé aux Comores.

Dans un communiqué daté du 20 janvier, l’union de l’opposition s’en prend à l’Union africaine qu’elle accuse de venir au secours du régime dictatorial d’Azali Assoumani en envoyant une mission d’observation pour ce qu’elle qualifie de mascarade électorale.

Après les éventuels recours à la chambre constitutionnelle de la Cour suprême, les résultats seront entérinés et le second tour pour les cinq circonscriptions restantes aura lieu le 23 février prochain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.