Accéder au contenu principal

Des milliers de Darfouris en exode au Tchad

Réfugiée soudanaise à l'est du Tchad, à la frontière avec le Darfour.
Réfugiée soudanaise à l'est du Tchad, à la frontière avec le Darfour. UNHCR/H.Caux

De violents affrontements entre deux peuples du Darfour ont forcé 57 000 personnes à quitter leur domicile depuis le mois de décembre, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Et des milliers d'entre eux ont trouvé refuge au Tchad, pays voisin du Soudan, où leurs conditions d'accueil deviennent de plus en plus difficiles.

Publicité

Pour l'instant, ils se sont installés à quelques kilomètres de la frontière soudanaise, dans des campements autour de la ville d'Adré, dans la province du Ouaddaï. Le HCR en a enregistré officiellement environ 11 000, dont 4000 sont arrivés dans le cours de la semaine dernière. « Tous les réfugiés que nous avons reçus sont en état de choc. Soit parce qu'ils ont perdu un membre de leur famille, soit ils ont été menacés de mort. Ils n'ont pas d'abri, ont besoin de tout, surtout en cette période dans cette région, il fait vraiment très froid. C'est pourquoi nous sommes en train d'organiser très rapidement une réponse », explique César Mbav Tshilombo, représentant adjoint en charge des opérations du HCR au Tchad.

Tous, disent-il, ont fui le conflit entre les peuples Masalit et Rizeigat qui ensanglante l'ouest du Darfour depuis des années. Manquant d'eau et de nourriture, ils devraient être déplacés prochainement loin de la frontière, vers un site mis à disposition par le gouvernement tchadien, près d'Abéché. « Le gouvernement a vraiment fait tout son possible puisque malgré la situation, a toujours maintenu l'institution d'asile. Mais nous manquons cruellement de moyens parce que la première réponse est estimée à à peu près 15 millions », poursuit César Mbav Tshilombo.

Le HCR craint désormais que le nombre de réfugiés venus du Darfour atteigne les 30 000 dans les semaines qui viennent.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.