Accéder au contenu principal

Coronavirus: les milieux économiques sud-africains sur le qui-vive

Tous les aéroports internationaux où atterrissent des vols en provenance de Chine, ont été placés sous surveillance.  (image d'illustration)
Tous les aéroports internationaux où atterrissent des vols en provenance de Chine, ont été placés sous surveillance. (image d'illustration) REUTERS/Athit Perawongmet

En Afrique, encore aucun cas n’a été confirmé, mais les mesures préventives se renforcent. L’épidémie pourrait avoir aussi des conséquences sur l’économie. Ainsi en Afrique du Sud, où les liens commerciaux avec la Chine sont importants, les milieux d’affaires sont sur le qui-vive.

Publicité

La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique du Sud, tant du côté des importations que des exportations. Alors si l’épidémie de Coronavirus ne parvient pas à être contenue, elle pourrait avoir des conséquences sur les échanges, comme le détail Martin Kingston, président de Rothschild & Co.

« Cela pourrait avoir un effet très négatif sur la croissance et l’activité en Chine. Et l’Afrique du Sud se repose beaucoup, et de plus en plus, sur la Chine, en ce qui concerne les affaires, mais aussi le tourisme. »

Même si l’Afrique du Sud n’a pas encore émis de restrictions de voyages, Martin Kingston, qui est aussi directeur adjoint de l’organisation patronale BUSA (Business Unity South Africa), observe que cela pourrait mettre un frein aux rencontres d’affaires. « Lorsque les relations d’investissement et d’affaires reposent sur des rencontres en face à face, la propagation du virus est en effet un facteur qui peut jouer. »

Lors de l’épidémie de SRAS, en 2003, la maladie avait eu un impact de courte durée sur les marchés. Il n’y a donc pas trop d’inquiétudes pour l’instant selon l’économiste Chiedza Madzima, mais cela pourrait changer si des restrictions sont mises en place durablement.

« Je pense que l’impact sera surtout sur le court-terme. Notamment les exports de vin sud-africain pourraient souffrir, ainsi que les exports de fruits. Sur le long terme, on pourrait voir un impact sur les exports de matières premières, comme par exemple l’or ou le platine.... »

Ces risques n’aident pas la monnaie sud-africaine : le rand est en baisse par rapport au dollar.

L’Afrique se prépare à faire face au coronavirus

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.