Accéder au contenu principal

Congo-B: pas de rapatriement, mais une structure prévue pour le coronavirus

Une vue de Brazzaville (Photo d'illustration).
Une vue de Brazzaville (Photo d'illustration). Creative commons/ODILRAK91

Les autorités congolaises n’ambitionnent pas de rapatrier les 500 étudiants congolais à Wuhan, épicentre du Coronavirus. En guise de soutien, elles leur ont débloqué 200 millions de FCFA d’aide, selon la primature qui a également annoncé l’ouverture d’un centre d’accueil des cas suspects.

Publicité

De notre correspondant à Brazzaville,

La structure prévue pour accueillir des cas suspects du Coronavirus au cas où ils venaient à être détectés est située à Kintélé dans la banlieue nord de Brazzaville. Il s’agit d’une exigence de prudence et de responsabilité sanitaire, selon le gouvernement qui a précisé que ce centre sera juste une structure de mise en quarantaine et non de soins.

Comme les autres pays du continent, le Congo n’a pas encore de cas confirmé, Les autorités n’envisagent pas de rapatrier les étudiants évoluant dans la ville chinoise de Wuhan. Une aide de 200 millions de FCFA leur a été accordée selon la primature.

►À lire aussi : [Infographie] Le coronavirus en 7 points

Des réunions interministérielles ont lieu régulièrement dans le but d’harmoniser les stratégies de riposte en cas d’apparition de l’épidémie. Au niveau des frontières aériennes, fluviales, terrestres et maritimes, les voyageurs sont sensibilisés avec une campagne d’affichage notamment.

Des séances de nettoyage des mains leur sont imposées, c’est le cas au Beach de Brazzaville. La capitale congolaise et son million et demi d’habitants restent plus que jamais vigilants, commente une source gouvernementale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.