Accéder au contenu principal

L'Harmattan survole le Sénégal, Dakar sous la poussière

Un Dakarois porte un masque pour se protéger de la poussière, mardi 25 février, à cause de la tempête de poussière.
Un Dakarois porte un masque pour se protéger de la poussière, mardi 25 février, à cause de la tempête de poussière. Charlotte Idrac/RFI

Une tempête de sable en provenance de Mauritanie s’étend sur une large partie du pays. Après le Nord, les particules se sont propagées mardi 25 février vers les régions Centre et sur la côte. L’agence de l’aviation civile et de la météorologie appelle à la vigilance.

Publicité

De notre correspondante à Dakar,  Charlotte Idrac

Sortie des classes pour ces élèves d’une école de Dakar. Ils peuvent enfin se dégourdir les jambes. À cause de la mauvaise qualité de l’air, les écoliers sont privés de récréation. Mesure de précaution pour le directeur Papa Kébé : « Nous avons enregistré des absences. Mais néanmoins, pour les enfants qui sont venus, nous avons obtenu qu'ils ne sortent pas, qu'ils restent dans leur classe, à l'abri, pendant les heures de pause. »

La qualité de l’air est encore qualifiée de « très mauvaise » ce mercredi, et la visibilité est réduite. Les autorités recommandent aux personnes sensibles, enfants et seniors, de limiter leurs déplacements, et d’éviter le sport en plein air.

Le cocktail poussière et pollution : pour Ndèye Khady Diouf, asthmatique, c’est un calvaire : « Cela me gêne pour tout, la respiration, les yeux, tout mon corps. C'est dur, c'est trop dur », se plaint-elle.

À Dakar, c’est la ruée sur les masques. Dans cette pharmacie, cette mère de famille vient d’en acheter une dizaine, « parce que là, c'est juste pas possible, on a barricadé toute la maison et puis on est sorti à la pharmacie prendre les dernières précautions, et ensuite on reste enfermés pendant trois jours, c'est ce qui est prévu. »

Sur le bord de la route, Aziz Sambou lui aussi porte un masque. Il travaille toute la journée à l’extérieur, dans une station-service. « Là, dans ma gorge, je sens bien que j'avale de la poussière. Regardez mes habits, ils sont tout sales. Je n'ai jamais vu une tempête comme ça. Tu ne vois personne à 200 mètres. Que faire ? »

Il faudra être patient : selon les prévisions météo, la couche de poussière se dissipera progressivement à partir de jeudi.

Dakar envahie par la poussière.
Dakar envahie par la poussière. Charlotte Idrac/RFI

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.