Accéder au contenu principal

Coronavirus: le Burkina Faso interdit les manifestations et rassemblements publics

Dans la cour d'un hôpital à Ouagadougou. (Illustration).
Dans la cour d'un hôpital à Ouagadougou. (Illustration). ISSOUF SANOGO / AFP

Au Burkina Faso, trois jours après la confirmation de deux premiers cas de coronavirus dans le pays, le gouvernement met en branle son plan de prévention. En plus des caméras thermiques installées dans les aéroports du pays et le contrôle aux frontières, toutes les manifestations et rassemblements publics sont désormais interdits jusqu’au 30 avril prochain.

Publicité

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Les personnes ayant eu un contact avec le couple burkinabé infecté et rentré les 24 février d'un séjour en France sont activement recherchées. Selon le ministre de la Santé, la situation sanitaire du couple s’améliore, mais il faut vite retrouver ces «personnes contacts». « Grâce au couple, nous avons pu mettre en évidence au moins 120 personnes contacts que nous sommes en train de rechercher activement pour leur porter les conseils d’usage. Selon le niveau de contact, ils doivent se protéger et protéger leur famille. Il faut se protéger en acceptant les mesures d’auto-confinement », explique qu’on a pu Professeur Claudine Lougué, ministre de la santé.

Appel aux responsables religieux

Important grand rendez-vous culturel du pays, la Semaine nationale de la culture est suspendue.  Toutes  les autres rencontres, occasionnant les brassages de populations sont également interdites.  Une décision prise pour freiner la propagation du virus selon Remis Dandjinou, porte-parole du gouvernement. « La suspension va jusqu’au 30 avril. Après, il y aura une évaluation de la situation et à ce moment-là, on pourra voir dans quelle mesure, les manifestations, privées ou publiques, pourront être programmées. »

Les cultes ne sont pas interdits, mais il est demandé à chaque responsable religieux de veiller au strict respect des mesures de prévention contre le coronavirus.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.