Accéder au contenu principal

Coronavirus: les incidents contre les étrangers se multiplient en Éthiopie

Un personnel de santé éthiopien à un stand de prévention et de test du Covid-19/Coronavirus à Addis-Abeba, le 20 mars 2020.
Un personnel de santé éthiopien à un stand de prévention et de test du Covid-19/Coronavirus à Addis-Abeba, le 20 mars 2020. REUTERS/Giulia Paravicini

L’Éthiopie ferme bars et discothèques et oblige les personnes en provenance de pays touchés à se placer en auto-confinement pendant 14 jours. Ethiopian Airlines va par ailleurs cesser ses vols sur 30 destinations, a annoncé le Premier ministre vendredi 20 mars. Il a également appelé ses concitoyens à davantage de tolérance envers les étrangers car les incidents se sont multipliés ces derniers jours

Publicité

Avec notre correspondant à Addis-Abeba, Vincent Dublange

Une Française rapporte par exemple avoir été empêchée de prendre le minibus à Addis-Abeba. Des taxis l'ont également refusé. Avec toujours la même peur : celle du coronavirus. « Corona » est le nouveau qualificatif accolé ces jours-ci aux habituels « china » ou « farendj » à destination des étrangers, Européens, Asiatiques, Américains...

« Mon Éthiopie, que se passe-t-il ? », demandait jeudi sur les réseaux sociaux une employée de la coopération allemande. Elle rapportait que la photo d'une amie avait été publiée en ligne, affirmant qu'elle était atteinte par la maladie.

Même chose pour deux journalistes de l'Agence France Presse et de The Economist, visés par un compte Facebook aux 35 000 suiveurs. Une atmosphère qui a poussé l'ambassade américaine à recommander la prudence.

Les diplomates évoquent des jets de pierres contre des étrangers. « La xénophobie fait plus de dégâts que le coronavirus en Éthiopie », s'insurge un activiste très suivi sur Twitter. 

De nombreuses réactions vont dans le même sens. « Ce n'est pas acceptable » a réagi le Premier ministre.

« Le virus n'est pas lié à une nationalité ou un pays », a-t-il marteler Abiy Ahmed. Et de conclure : « Suivez plutôt les mesures de précaution ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.