Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Ouganda, une chaîne de solidarité en musique

L'Afrique n'est pas épargnée par le coronavirus. Ce 20 mars, plus de 800 millions de personnes sont appelées à rester chez elles dans le monde pour limiter la propagation de l'épidémie.
L'Afrique n'est pas épargnée par le coronavirus. Ce 20 mars, plus de 800 millions de personnes sont appelées à rester chez elles dans le monde pour limiter la propagation de l'épidémie. premiumtimesng

Face à la pandémie de coronavirus, la solidarité s’organise. En Ouganda, une flûtiste a pris l’initiative de mobiliser les musiciens dont les spectacles ont été annulés. Professionnels et amateurs sont invités à participer à une « chaîne » musicale sur Twitter, c’est-à-dire à mettre en ligne un morceau inédit, un morceau préalablement enregistré à la maison avec leur téléphone.

Publicité

En temps normal, Siima Sabiti gagne sa vie en donnant des récitals de flûte dans des mariages. Mais comme les mariages, concerts et spectacles sont désormais interdits, elle et tant d’autres musiciens sont au chômage technique.

Cela ne l’a pas empêchée de mettre en ligne la vidéo que vous entendez et, surtout, d’avoir l’idée d’une chaîne d’artistes qui accepteraient de faire comme elle, c’est-à-dire d’enregistrer un morceau, accessible gratuitement, sur les réseaux sociaux.

« Il nous faut tous gagner notre vie, bien sûr. Mais, même si nos spectacles sont annulés, on peut partager quelque chose malgré tout, quelque chose qui mettra du baume au cœur de quelqu’un, qu’on soit musicien, chanteur ou poète, nous explique Siima Sabiti. Le fond de l’histoire, c’est l’art…, mais c’est aussi la solidarité à une époque devenue folle. »

Pour les pousser à entrer dans la danse, Siima Sabiti a lancé le défi à un premier chanteur, J.C. Muyonjo, qui a aussitôt accepté d’interpréter cette chanson bien connue, « Don't worry, be happy ».

On trouve ces deux morceaux, ces deux premiers maillons de cette chaîne pour savoir qui, jusqu’à maintenant, a répondu présent.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.