Accéder au contenu principal

Congo: à Brazzaville, le confinement en vigueur est loin d’être suivi

Les étals au marché Poto-Poto de Brazzaville. (Illustration).
Les étals au marché Poto-Poto de Brazzaville. (Illustration). AFP PHOTO/JUNIOR D.KANNAH

Au Congo-Brazzaville, où les autorités affirment avoir enregistré 22 cas confirmés de Covid-19 dont deux guéris et deux décès, les mesures de couvre-feu et de confinement sont entrées en vigueur dans la nuit du mardi 31 mars. Mais, les habitants de Brazzaville semblaient plus être dans la rue mercredi que dans leurs domiciles.

Publicité

De notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Dès le lever du jour, à la fin du couvre-feu, des Brazzavillois qui vivent au jour le jour ont pris d’assaut les principales artères marchant à la queue leu leu, ou main dans la main et parfois même en groupes.

Ils ont aussi été transportés vers d’autres points de la capitale par les bus de la municipalité qui n’ont visiblement pas tenu compte des règles de distanciation sociale. Dans les voies secondaires sur des terrains improvisés des jeunes enfants se livraient au football, tandis que leurs aînés faisaient du vélo ou du jogging.

Dans les points de vente des denrées de première nécessité, des ménagères ont pu faire leurs emplettes en toute quiétude. Les forces de défense et de sécurité déployées étaient présentes au niveau de certains carrefours.

Les véhicules de transport en commun (taxis, bus et minis-bus) appartenant aux particuliers ont respecté la consigne et n’ont pas circulé dans la ville.

 

► A lire aussi: Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie mercredi 1er avril

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.