Accéder au contenu principal

Niger: le rapport sur les détournements de fonds dans la défense remis à la justice

Des soldats nigériens montent la garde à Niamey, le 22 décembre 2019.
Des soldats nigériens montent la garde à Niamey, le 22 décembre 2019. Ludovic MARIN / POOL / AFP

C’était l’une des demandes de la société civile : le dossier des détournements de fonds dans le secteur de la défense est désormais entre les mains de la justice. Ce mardi 7 avril, le procureur assurait dans un communiqué avoir reçu ce rapport d’audit. Une enquête devrait être ouverte.

Publicité

Selon le procureur de Niamey, « L’État sera intégralement mis dans ces droits et force restera à la loi ». C’est le message envoyé par son bureau qui communiquait ce mardi, après avoir reçu le rapport sur les détournements de fonds dans le secteur de la défense. 

En février dernier, un audit  révélait des surfacturations ou des livraisons de matériels jamais effectués. Un manque à gagner pour l’État estimé à près de 100 milliards de francs CFA. Un scandale qui éclabousse jusque des proches de la mouvance présidentielle.

Tous les mis en cause seront-ils pour autant poursuivi ? Le gouvernement avait menacé de transmettre à la justice uniquement le dossier de ceux qui ne rembourseraient pas.  Mardi, le procureur assure que des poursuites seront engagées, sans donner plus de détails.

Ce transfert de document du ministère de la Défense jusqu’à la Justice était réclamé par la société civile. Elle avait d’ailleurs organisé une manifestation le 15 mars. 3 personnes étaient décédées, 8 autres arrêtés selon la Fédération internationale des droits de l’homme. Certains sont toujours en prison.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.