Accéder au contenu principal

Zambie: Glencore ferme ses mines de cuivre pour trois mois

Siège social de Glencore à Baar près de Zurich en Suisse.
Siège social de Glencore à Baar près de Zurich en Suisse. Reuters/Christian Hartmann

Glencore, le géant suisse de l'extraction et du négoce de matières premières,  a décidé de fermer, à compter de ce mercredi 8 avril pour trois mois ses mines de cuivre, l'une des premières richesses de la Zambie, invoquant les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.  

Publicité

Souvent critiqué pour son intransigeance, le géant suisse Glencore ne risque pas de redorer son image auprès des Zambiens. Sa filiale locale Mopani a fermé pour trois mois les deux mines qu'elle exploite dans le nord du pays. Mufulira et Kitwé. Les 11 000 employés ont été congédiés et seuls ceux qui sont syndiqués recevront l'intégralité de leur salaire, selon une source en Suisse. 

Le syndicat des mines et le gouvernement sont unanimes a condamner une décision qui va priver des milliers de personnes de revenus. Le ministre des Mines accusant Mopani de se servir du prétexte de la pandémie pour licencier à bon compte. Car Glencore affirme ne plus pouvoir travailler en raison de la rupture des chaînes d'approvisionnement et du ralentissement mondial. 

Le coup n'est pas seulement rude pour les travailleurs, il l'est aussi pour le gouvernement, qui dépend à 75% du cuivre pour ses recettes extérieures. En ce moment les réserves de change zambienne sont au plus bas. L'an dernier, le long conflit opposant le gouvernement au premier producteur local, KCM a entraîné une baisse de la production nationale et donc des recettes de l'Etat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.