Accéder au contenu principal

RDC: le virus Ebola fait quatre morts dans la province de l'Équateur

Une scène de la vie quotidienne à Mbandaka (paniers de transport du bois domestique), dans la province de l’Equateur, en RD Congo.
Une scène de la vie quotidienne à Mbandaka (paniers de transport du bois domestique), dans la province de l’Equateur, en RD Congo. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Le virus Ebola est de retour dans le nord-ouest du pays. Quatre personnes sont décédées, a annoncé le ministre de la Santé Eteni Longondo. Cette nouvelle épidémie s’ajoute à celle déjà présente à l’est de la RDC.

Publicité

Ebola avait disparu de la zone depuis juillet 2018. C’est la onzième épidémie de fièvre hémorragique Ebola recensée en République démocratique du Congo depuis 1976. Cette fois, elle s'est déclarée lundi 1er juin dans le nord-ouest du pays dans la ville de Mbandaka, la capitale de la province de l’Équateur. « Quatre personnes sont décédées et quatre autres cas sont suspects », selon Eteni Longondo. « Toutes ces personnes étaient en contact et vivaient dans le même quartier », précise le ministre de la Santé.

Ce n’est pas la première épidémie dans la province. Entre mai et juillet 2018, trente-trois habitants sont décédés avant que la maladie ne soit éradiquée de la zone.

Aujourd’hui, la province de l’Équateur n’est pas la seule touchée par Ebola. À l’autre bout du pays, à l’est, essentiellement dans le Nord-Kivu, la dixième épidémie d’Ebola est toujours en cours. 2280 personnes sont décédées depuis août 2018. Le 12 avril dernier, les autorités congolaises et l’Organisation mondiale de la santé s’apprêtaient à déclarer la fin de l’épidémie en RDC, avant que la maladie ne refasse surface dans la ville de Beni.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.