Accéder au contenu principal

Au Niger, le général Salou Djibo candidat pour la prochaine présidentielle de fin 2020

Le général Salou Djibo, le 30 septembre 2010, à Niamey.
Le général Salou Djibo, le 30 septembre 2010, à Niamey. AFP PHOTO/ISSOUF SANOGO

Le général Salou Djibo vient d’être désigné candidat pour la future élection présidentielle qui doit se tenir à la fin de l’année 2020. Il a été intronisé, dimanche soir, par son parti Paix-Justice-Progrès.

Publicité

C’est sous les couleurs de son parti le PJP que l’ex-chef de la junte militaire, qui a renversé Mamadou Tanja en 2010, a décidé d’être candidat à la future élection présidentielle. Dans un palais des sports rempli de militants, le candidat Salou Djibo, 55 ans, a déclaré après son investiture : « C’est conscient des enjeux auxquels le Niger fait face et que nous n’avons plus le choix que de nous battre pour réussir ou périr, que j’ai décidé d’être candidat aux élections présidentielles à venir ». Et le candidat Salou Djibo d’ajouter : « Je m’engage devant le peuple nigérien à faire de la politique autrement ».

Toujours sous les applaudissements des militants et à la faveur de sa première prise de parole publique devant la classe politique nigérienne, Salou Djibo s’est enfin engagé lors des futures campagnes électorales « à ne jamais insulter, diffamer ou salir injustement l’honneur de qui que ce soit ». Un vrai parcours du combattant pour le soldat Salou Djibo, devenu civil aujourd’hui, sur un terrain déjà occupé avec 143 partis politiques au Niger.

Pour l’instant, le PJP de Salou Djibo ne s’est positionné dans aucun camp politique, majorité ou opposition. Il compte sur ses propres militants pour se frayer un chemin vers le palais présidentiel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.