Accéder au contenu principal
Mexique

Mexique: un an après le drame de Tlahuelilpan, les vols de carburant continuent

L'explosion survient aux alentours de 19h dans la municipalité de Tlahuelilpan, Hidalgo, le 18 janvier 2019.
L'explosion survient aux alentours de 19h dans la municipalité de Tlahuelilpan, Hidalgo, le 18 janvier 2019. Veronica Monroy/Diario Plaza Juarez/via REUTERS

Il y a un an, 137 personnes sont mortes dans l'explosion d'un oléoduc, près de Tlahuelilpan dans le centre. Le président mexicain se rend sur place samedi pour rendre hommage aux victimes. Dès vendredi matin, lors d'une conférence de presse, Andres Manuel Lopez Obrador a présenté un bilan de sa lutte contre le vol de carburant, un fléau au Mexique.

Publicité

Il y a un an, un oléoduc, régulièrement siphonné, finit par rompre. Le pétrole jaillit et inonde les champs aux alentours. Des familles d'une ville toute proche, Tlahuelilpan, se précipitent alors avec des bidons d'essence pour tenter de récupérer le précieux combustible, lorsque l'explosion survient aux alentours de 19h. Des dizaines de personnes meurent sur le coup, d'autres succomberont des suites de leurs blessures.

Le président Andres Manuel Lopez Obrador évoque ce drame comme le plus triste qu'il ait eu à affronter depuis le début de son mandat. Lui qui avait promis à l'époque de s'attaquer au fléau du vol de carburant, consent qu'un an plus tard, le résultat est mitigé.

« Il y a toujours du vol de carburant dans l'Etat d'Hidalgo, à l'endroit même où la tragédie s'est déroulée. C'est l'Etat dans lequel il y a le plus de prélèvements clandestins. Donc c'est un appel à toute la population, aux communautés qui vivent à proximité de ces conduits : le risque est très élevé ».

La présence de militaires tous les 20 km le long des oléoducs a tout de même permis, selon le gouvernement, de réduire ces vols de carburant de 91% en 2019. Mais 5 000 barils sont toujours volés chaque jour. L'équivalent de 720 000 euros pour l'Etat mexicain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.