Accéder au contenu principal
ANALYSE

Coronavirus: touchée par le virus, l'Amérique du Nord prend des mesures

Un voyageur venant de Chine porte un masque, à l'aéroport de Seattle, le 23 janvier 2020.
Un voyageur venant de Chine porte un masque, à l'aéroport de Seattle, le 23 janvier 2020. REUTERS/David Ryder

Les États-Unis ont annoncé dimanche 26 janvier qu'ils organisaient l'évacuation de leur personnel diplomatique et d'autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, épicentre de l'épidémie de pneumonie virale dans le centre de la Chine.

Publicité

À cette heure, le bilan des victimes du Coronavirus est de 56 victimes et plus de 2000 personnes malades en Chine. Des personnes ont été hospitalisées après avoir contaminées par le virus dans d'autres pays comme la France et les États-Unis.

Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi 28 janvier, a annoncé le département d'État dans un communiqué. Les États-Unis disposent d'un consulat à Wuhan, ville où ont été dénombrés la grande majorité des contaminations et des décès dus au nouveau coronavirus.

« La place est extrêmement limitée et, s'il n'est pas possible de transporter tout le monde, priorité sera donnée aux personnes les plus à risque », a précisé le ministère des Affaires étrangères américain.

Trois cas recensés aux États-Unis, un cas suspect au Canada

Par ailleurs, trois cas de Coronavirus ont été recensés dans ce pays. Un homme d'une trentaine d'années ayant séjourné dans la région de Wuhan a été hospitalisé non loin de Seattle, sur la côte ouest, où il était retourné le 15 janvier, ont annoncé le 21 janvier, les autorités. Un deuxième cas a été enregistré le 24 janvier, celui d'une sexagénaire arrivée de Wuhan, le 13 janvier, et habitant Chicago. Et on apprenait ce dimanche l'existence d'un troisième cas, en Californie cette fois, un voyageur en provenance de Wuhan. 

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), la principale agence américaine de prévention en matière de santé recommandaient dès le 24 janvier d’annuler les voyages non essentiels pour la province du Hubei, dont la ville de Wuhan, qui est en quarantaine.

Une suspicion de cas a également été signalée au Canada.

►À lire aussi : Coronavirus: l'épidémie sort de son foyer du Hubei, une première victime à Shanghai

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.