Accéder au contenu principal

Réfugiés: échauffourées à la frontière entre le Brésil et le Venezuela

Une famille vénézuélienne traverse la frontière avec le Brésil pour y trouver refuge, le 25 février 2019. Le nombre de Vénézuéliens fuyant leur pays pour le Brésil serait actuellement de 500 par jour.
Une famille vénézuélienne traverse la frontière avec le Brésil pour y trouver refuge, le 25 février 2019. Le nombre de Vénézuéliens fuyant leur pays pour le Brésil serait actuellement de 500 par jour. AFP/Nelson Almeida

Les habitants de la ville frontalière de Paracaima au Brésil protestent contre l’augmentation de la violence, qui serait selon eux liée à l’afflux de réfugiés vénézuéliens en raison de la grave crise humanitaire dans le pays voisin.

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

Des échauffourées ont eu lieu lundi pour la quatrième journée consécutive dans la ville de Paracaima. Des manifestants ont bloqué la route qui mène au poste-frontière avec le Venezuela, et ont forcé les habitants à fermer boutique. La police a dû intervenir pour rétablir l’ordre à coups de grenades lacrymogènes.

Les habitants de cette ville frontalière se plaignent de l’augmentation de la violence depuis l’arrivée des réfugiés vénézuéliens, à la suite de la crise politique, économique et humanitaire que traverse le pays voisin depuis des années. Ils se plaignent également de la détérioration des soins dans les hôpitaux, qui sont surchargés.

La tension a été exacerbée par le viol d’une adolescente vendredi dernier attribué à un Vénézuélien. Le Brésil a reçu plusieurs milliers de réfugiés vénézuéliens sur son territoire dans le cadre de l’opération « Acolhida », qui signifie « Accueil ».

Mais les manifestants de cet État du Nord du Brésil, gouverné par un allié du président Bolsonaro, réclament la fermeture d’au moins un des 13 camps de la ville, et n’hésitent pas à prendre les réfugiés à partie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.