Accéder au contenu principal

Pesticide dicamba aux États-Unis: grosse amende pour Bayer et BASF

Pulvérisation de pesticides dans un champ, à Bailleul, France. Photo datée de juin 2015.
Pulvérisation de pesticides dans un champ, à Bailleul, France. Photo datée de juin 2015. AFP/PHILIPPE HUGUEN

Le tribunal du Missouri a condamné les firmes Bayer et BASF à verser une amende de 265 millions de dollars à un cultivateur. Il affirme avoir perdu plusieurs arbres fruitiers à cause de pesticides utilisés sur des cultures avoisinantes.

Publicité

265 millions de dollars, c'est le dédommagement que les groupes allemands Bayer et BASF devront verser à un cultivateur du Missouri pour les pertes subies à la suite de l'utilisation du pesticide appelé le dicamba.

La décision du tribunal du Missouri a été rendue à la suite d'une requête de Bill Bader. Ce cultivateur de pêches avait affirmé avoir perdu de nombreux arbres fruitiers après l'épandage du dicamba sur des cultures de soja et de coton environnantes.

Pas la première condamnation

Le dicamba est un pesticide populaire mais controversé. Il se propage facilement et tue les plantes les moins résistantes. Cette décision de justice est la première concernant ce pesticide, présent sur le marché depuis de nombreuses années. Un peu partout aux États-Unis, les agriculteurs portent plainte contre ce produit pour les pertes subies après son utilisation.

Mais ce n’est pas la première fois que Bayer est condamné à verser un dédommagement à un professionnel utilisant l'un de ses produits. En 2018, quand l’entreprise s’appelait encore Monsanto, un jury californien l'avait condamné à payer 289 millions de dollars à un jardinier américain atteint d'un cancer en phase terminale. L’agriculteur dénonçait le manque d’information de la part de la firme sur la dangerosité du Round Up, un herbicide qui contient du glyphosate.

►À écouter: C'est pas du vent – Pesticides: une catastrophe sanitaire sans coupable

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.