Accéder au contenu principal

La dette de l'Argentine «n'est pas soutenable», selon le FMI

Le président élu de l'Argentine, Alberto Fernández, assiste à la prestation de serment du gouverneur de Tucumán, Juan Manzur, à San Miguel de Tucumán, en Argentine, le 29 octobre 2019.
Le président élu de l'Argentine, Alberto Fernández, assiste à la prestation de serment du gouverneur de Tucumán, Juan Manzur, à San Miguel de Tucumán, en Argentine, le 29 octobre 2019. REUTERS/Agustin Marcarian/File Photo

Après un audit de huit jours, les membres de la mission technique du FMI ont conclu que la dette de l'Argentine n'était « pas soutenable », malgré les efforts du gouvernement argentin pour contenir la crise économique.

Publicité

La conclusion du FMI rejoint l'analyse du nouveau président argentin, le péroniste de centre gauche Alberto Fernandez. Deux mois après sa prise de fonction, il a annoncé qu'en l'état actuel, la dette de son pays n'était pas remboursable. Il a demandé la renégociation du prêt obtenu en 2018 par son prédécesseur, le libéral Mauricio Macri, auprès du FMI. Un prêt de 57 milliards dollars, le plus important jamais consenti par l'institution financière. 

L'Argentine doit encore 44 milliards de dollars au FMI, auxquels s'ajoutent 151 milliards de dollars déjà prêtés par des créanciers privés.

Au total, le montant de sa dette publique est abyssal : plus de 311 milliards de dollars, soit plus de 90% de son PIB. Le président Alberto Fernandez espère renégocier 195 milliards de dollars de sa dette extérieure. 

Grave crise

Depuis deux ans, l'Argentine est en récession. Un quart de la population vit sous le seuil de pauvreté, et le peso s'est déprécié de plus de 40% au cours des sept derniers mois. 

Face à l'urgence économique du pays, le FMI considère que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour réduire l'inflation et appelle à la contribution des investisseurs privés pour « aider à restaurer la soutenabilité de la dette ». Mais l'institution financière n'envisage pas pour le moment de revoir les conditions de son prêt.

À lire aussi : Le FMI va-t-il aider l’Argentine à éviter un nouveau défaut de paiement?

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.